Tinder, le meilleur du pire (#David)

 

Avril 2016 : David, (futur) bon père de famille

David est un quadra, il m’a envoyé un superlike. Sa photo de profil ne dévoile pas grand chose, des yeux clairs, un nez aquilin et une tignasse châtain foncé. Clairement pas mon type de mec mais je me dis « pourquoi pas ?» et j’envoie un pouce vert.

MATCH

Quelques minutes après, on échange des banalités, il bosse pour une mairie. Je comprends pas grand chose à son job mais il a l’air épanoui, il me dit qu’il déménage dans quelques semaines dans sa nouvelle maison. Qu’il aimerait avoir des enfants. Je lui réponds d’autres banalités et je pense que ça va s’arrêter là. Le lendemain, sans doute le mec a mangé des pilules de confiance ou d’audace, je ne sais pas, il me propose un rencard pour la simple est bonne raison que je lui fais beaucoup d’effets. Cool ! me dis-je, je vais pouvoir pécho ! Le rendez-vous est pris quelques jours plus tard, on se retrouve dans une petite cahute de bord de plage où l’on peut manger des huîtres et boire du vin blanc.

tumblr_mgxm37shm71rja9hxo1_1280

LA RENCONTRE

Il est absolument comme sur sa photo, pas de triche. Un peu plus petit que je l’imaginais, mais conforme. C’est rare et appréciable. Tout se passe bien, on rigole bien, bonne complicité et il regarde dans mon décolleté. Plutôt bon signe pour la suite. Disons-le, les huîtres sont bonnes mais je ne suis pas là pour ça.

On boit quelques verres de plus et il me propose d’aller dîner. Il est charmant et pose sa main sur ma cuisse. On va chez moi. J’vous fais pas de dessin, il nous faut 3 minutes entre le moment où l’on passe la porte et celui où on est à poil dans mon lit. Chambre mansardée, monsieur se râpe le front une paire de fois, mais il n’abandonne pas. Il jouit. Il dort. Et moi ben, j’attends… Au réveil, il m’embrasse fougueusement et me dit qu’il m’appelle dans la soirée. Ce qu’il fait, parce qu’il est poli même si clairement, je n’ai rien à lui dire. Le lendemain. Pas de nouvelle. Le surlendemain non plus. Je n’en attendais pas vraiment.

Quand soudain, un sms sorti de nulle-part :

« Bonjour, comme tu as pu le constater, je n’ai pas donné de nouvelles car je sens que ça ne peut pas marcher entre nous. J’ai envie de fonder une famille et manifestement tu n’es pas encore prête à avoir des enfants. Je te souhaite une bonne continuation. 

D.»

Facepalm.

Je viens de me faire larguer par un mec avec qui je ne suis pas. Parce que je n’ai pas envie d’avoir d’enfant dans les six mois à venir avec un parfait inconnu. En fait, le mec cherche un utérus, pas une fille…

ET ENSUITE ?

Bin qu’est-ce que tu veux dire après ça ? Je suis retournée sur Tinder, j’ai changé mon lit de place et j’ai rencontré un coach sportif qui ne voulait pas m’engrosser.

tumblr_o17h8qyich1ufbwoco1_400

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s